Est-il possible d’optimiser son référencement naturel en travaillant avec des blogueuses ?

Il existe de nombreuses raisons pour travailler avec des blogueuses dont l’optimisation de son référencement naturel. Le référencement naturel est un subtil mélange d’optimisations techniques, d’élaboration d’une stratégie digitale de production de contenus pertinents et d’un travail de maillage de liens entre plusieurs sites.

La première solution de travailler avec des blogueuses, dans un objectif de référencement naturel, est de leur confier de la rédaction pour votre site web. Les blogueuses sont souvent talentueuses dans la rédaction de textes sur divers sujets. Ecrire est une activité qu’une blogueuse maîtrise généralement. Certaines peuvent donc vous accompagner pour rédiger différentes pages de votre site internet ou de votre blog d’entreprise. C’est un technique pour avoir du contenu efficace et de qualité. Il faut noter que Google apprécie particulièrement les sites qui vont avoir du contenu original pour ses visiteurs.

La seconde possibilité d’améliorer votre référencement naturel grâce aux blogueuses va être de travailler sur une stratégie dite de « netlinking ». C’est assez « simple » comme concept. Le netlinking consiste à travailler dans l’objectif d’avoir des liens qui doivent pointer vers votre site (de préférence en « dofollow »). Le concept est simple mais il ne faut pas faire n’importe quoi car Google peut sanctionner un usage abusif du netlinking avec des blogueuses. Par exemple, la société Buzzea a été dans l’obligation de fermer suite à une sanction de Google de l’ensemble de ses clients. Leur modèle économique consistait à vendre des liens, entre 100€ et 300€, à des entreprises pour placer des liens sur des blogs. En règle général, il faut retenir qu’il ne faut pas faire du netlinking sur du contenu sponsorisé.

Google va également être sensible à différents éléments dans les billets de blog optimisés pour le référencement naturel. De plus, tous les blogs ne sont pas adaptés pour faire du référencement naturel car ils n’ont pas les mêmes « points de confiance » aux yeux de Google.

Nous essaierons de vous apporter des réponses sur cette question le 10 mars lors de l’intervention sur ce sujet à 20h00.

Crédit image Freepik